Societé

Lomé : le Col. Djibril lance un avertissement sévère aux ‘fêtards’ du carrefour Limousine

lomé

Assimiler la levée du couvre-feu à la fin de la pandémie, serait une grosse erreur. La maladie virale sévit toujours. Et l’observation des bonnes pratiques est de mise. Mais, certains citoyens indélicats foulent au pied les gestes barrières en se livrant à des actes qui risquent d’aggraver la situation. Le constat est dressé par la Coordination nationale de gestion de la riposte contre la pandémie de la Covid-19. Son premier responsable, le Colonel Djibril Mohaman, prévient que les ‘hors-loi’ seront interpellés et soumis à la rigueur de la loi.

Selon ce dernier, les endroits stratégiques de la ville de Lomé où les gestes barrières s’observent de moins en moins, de jour comme de nuit, sont entre autres : le Carrefour Limousine (Avédji), le Carrefour Déckon (centre ville) et la devanture du stade d’Agoè-Nyivé (banlieue nord) .

Réputés ‘coins chauds’ de la capitale togolaise, drainant ainsi des centaines d’âmes en soirée, ces quartiers d’affaires constituent de potentiels foyers de contamination au Covid-19.

En rogne contre les tenanciers des bars installés dans ces zones, ce dernier prévient :”la Force spéciale mixte anti-covid-19 va sévir. Parce que notre vie est en danger si les autres ne respectent pas les mesures barrières”.

Le médecin colonel Djibril renseigne par ailleurs, qu’au cours des veillées et des enterrements, les gens procèdent encore aux salutations d’usage,

“Il y a certains hommes de Dieu qui animent des messes ou des cultes. Il faut préciser que tout ceci n’est pas encore autorisé. Donc la levée du couvre-feu n’autorise pas les veillées, les enterrements avec un effectif pléthorique et les salutations d’usage. La preuve, c’est que nous avons les messages de ces rassemblements qu’on passe dans certains médias. Et aussi, nous sommes souvent interpellés sur ces cas. Il faut que les populations comprennent que ces rassemblements sont toujours interdits”, a-t-il martelé.

Related posts
Societé

Togo : reprise des examens du permis de conduire début juillet

Societé

'Il est plus qu’urgent de mettre fin au mariage des enfants au Togo', Ong Plan International

Societé

Golfe 5 : Aboka va fermer ces bars dès lundi

Societé

Togo : aussitôt lancée, la 'Flag spéciale' de BB Lomé séduit déjà les consommateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *