Societé

Togo : ‘le gouvernement n’a jamais ordonné la fermeture des bars’

bars_togo

Alors que certains débits de boisson continuent de tourner à plein régime notamment dans la journée, d’autres en revanche ont carrément mis la clé sous le paillasson, en ce temps de Covid-19. Petit recadrage : le gouvernement n’a jamais décrété la fermeture des bars et restaurants, dans le cadre de la lutte contre la pandémie au Togo. C’est la position exprimée mercredi par Ségbéaya Agbéko, le Secrétaire Général du Syndicat national des tenanciers de bars et restaurateurs du Togo (SYNATERTO).

A en croire ce dernier, la faute pourrait s’expliquer par le zèle excessif des éléments de la Force Anti-Covid-19. Sous l’ancien commandement, bien sûr.

“L’Etat n’a jamais ordonné, ni dit quelque part de fermer les bars. Je mets à défi toute personne qui peut me montrer une preuve que l’Etat a dit de fermer les bars. Il n’y en a pas. L’Etat a dit de fermer les discothèques. Les discothèques c’est ce que nous appelons souvent les boîtes de nuit. Les discothèques sont différentes des bars. Dans une boîte de nuit, premièrement c’est climatisée, et il y a plus de contacts, ce qui fait que la propagation du virus sera rapide. Et l’Etat a raison de demander que ces établissements soient fermés. Mais dans les bars, il y a l’aération. Beaucoup de bars sont aérés. Beaucoup de bars sont à l’air libre, donc l’Etat n’a jamais dit de fermer les bars”, a-t-il déclaré.

Selon ce dernier, le ministre Payadowa Boukpessi en charge de l’Administration territoriale s’est déjà prononcé sur le sujet dans une interview accordée à un média de la place.

“Je répète ce que le ministre avait dit. Il a dit que l’Etat n’a pas demandé de fermer les bars, mais quand le temps viendra de les fermer, ils aviseront”, a ajouté le Secrétaire Général du SYNATERTO.

Related posts
Societé

Togo : découvrez la liste des paroisses qui vont rouvrir

Societé

Togo : reprise des examens du permis de conduire début juillet

Societé

'Il est plus qu’urgent de mettre fin au mariage des enfants au Togo', Ong Plan International

Societé

Lomé : le Col. Djibril lance un avertissement sévère aux 'fêtards' du carrefour Limousine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *