Societé

‘Zémidjans’ : voici l’unique condition pour garer les motos

Ils sont prêts à garer leurs motos. Mais à une seule condition : percevoir beaucoup plus que les 20 000 F CFA par mois comme indemnisation, dans le cadre de l’Etat d’urgence sanitaire.

Théoriquement, les conducteurs de taxi-motos communément appelés ‘Zémidjans’ n’ont plus le droit de travailler. Et ce, depuis le 11 avril dernier. Mais chose curieuse, ces derniers poursuivent leur activité.

Et pour cause : les travailleurs de ce secteur rejettent catégoriquement l’offre du gouvernement. Laquelle semble ‘dérisoire’ vu la chevreté de la vie au Togo.  

Dans la foulée, renseignent des sources concordantes, les discussions se poursuivent entre les responsables des zémidjans et l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), chargée de mettre en œuvre les transferts monétaires.

Les deux parties manifestent une certaine ouverture pour parvenir rapidement à un accord.

Related posts
Societé

Lomé : le Col. Djibril lance un avertissement sévère aux 'fêtards' du carrefour Limousine

Societé

Golfe 5 : Aboka va fermer ces bars dès lundi

Societé

Togo : aussitôt lancée, la 'Flag spéciale' de BB Lomé séduit déjà les consommateurs

Societé

Covid-19 : la Chine offre des vivres et non-vivres aux orphelins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *